Elephants de la Riviere Kwai - Kanchanaburi Thailande

 
ACCUEIL

QUELQUES CONSEILS

 
Ganesha
GANESHA

Voici une petite série de conseils à lire attentivement si vous désirez faire un grand voyage comme celui-ci.

Si c'est votre premier grand voyage, lisez cette page, cela vous évitera de vous poser bien des questions et vous rendra peut-être service !
Voir le check list

 

Le Resort
LE SITE

Les éléphants
LES ELEPHANTS

Quelques conseils
QUELQUES CONSEILS

Faire une réservation
FAIRE UNE RESERVATION

Comment s'y rendre ?
COMMENT S'Y RENDRE ?

Foire aux questions
FOIRE AUX QUESTIONS

Médias, Vidéos
MEDIAS
VIDEOS

Eléphant thérapie
ELEPHANT
THERAPIE

Volontariat elephants
VOLONTARIAT
ELEPHANTS

Volontariat elephants
YOGANESHA
YOGA AVEC LES ELEPHANTS

La boutique Ganeshapark
LA BOUTIQUE

 

- Liste des affaires à emporter
- Précautions à prendre avant le voyage
- Le visa - l'argent
- Bon à savoir

- Le voyage

Ganeshapark Elephant Kanchanaburi Thailande

 
   
LISTE DES AFFAIRES A EMPORTER  
NOTE IMPORTANTE.
On laissera tous les vêtements chauds (blousons, écharpes, et vêtements de saison) en France à la personne qui viendra nous rechercher au retour ou à la consigne. Ces vêtements ne seraient d'aucune utilité pendant le voyage et prendraient beaucoup de place. On prendra avec soi uniquement un bagage léger, sac de sport ou valise de cabine. On achètera en Thaïlande pour le prix d'un bol de riz les bagages les mieux adaptés au stock de souvenirs achetés. Ceci évitera entre autres les attentes pour bagages parfois très longues en arrivant à destination.
Voir le check list
 
A – Avec soi, dans l'avion
- Passeport
Bien sûr ! (le visa n'est obligatoire pour la Thaïlande que si l'on reste plus de trente jours) Vérifiez sa validité, il doit être valable encore six mois après la date de votre voyage, sinon, l'embarquement vous est refusé.
- Photos d'identité pour un éventuel visa
- Chaussures
Dans l'avion, l'idéal, ce sont des sandales d'été. Eviter en tous cas des chaussures à lacets que l'on aura du mal à remettre en arrivant à Bangkok (les pieds gonflent pendant le voyage) et qui seront insupportables en arrivant en raison de la chaleur locale.
- Téléphone portable
S'assurer qu'il est "débloqué" par votre opérateur. On pourra acheter une carte SIM en Thaïlande dont on communiquera le numéro à nos correspondants français et qui sera bien utile pour joindre un hôtel par exemple ou pour se faire joindre pendant le voyage.
- Bloc note ou petit carnet de poche
Il y a toujours des occasions de noter quelque chose qu'on risque d'oublier
- Stylo qui ne fuit pas
Pour écrire, bien sûr, mais aussi pour remplir les feuilles de débarquement.
- Chewing-gum ou petite brosse à dents
Obligatoire quand on a passé douze heures en avion
- Lunettes de soleil
Utiles quand on est à la fenêtre de l'avion, quasi-indispensable en arrivant
- Cartes de visite
C'est fou le nombre de gens qu'on peut rencontrer en voyage !
- Parapluie
Du style petit pliant, ça peut dépanner, surtout en rentrant en France. Pas indispensable.
-  Calculette
Très utile pour faire des achats à l'étranger (duty free)
- Billets de 1 $
C'est le pourboire en or dans bien des occasions
- Safety belt ou ceinture « banane »
La ceinture de sécurité où l'on peut mettre les papiers, traveller's et autres billets d'avion sans s'encombrer et sans risque
- Biscuits
Très apréciables pour patienter dans les transits aéroports.
- Eau
En avion, il faut beaucoup boire, mais les bouteilles d'eau sont maintenant refusées à l'embarquement, ne pas hésiter à demander à boire pendant le vol.
 
B – Dans les bagages
- Shampooing répulsif (pour éviter d'attraper des poux)
Pas indispensable, mais préférable. Se trouve en pharmacie.
- Photos d'identité
Toujours utiles pour obtenir un visa par exemple
- Petit fer à repasser de voyage
Pour les maniaques uniquement
- Liste des amis en France
Indispensable pour envoyer les incontournables cartes postales à ceux qui sont dans la grisaille française
- Crème solaire
Demandez conseil à votre pharmacien
- Vitamines ou autre complément alimentaire
Dans le cas où l'on supporterait mal la nourriture locale, Demandez conseil à votre pharmacien
- Dentifrice et brosse à dent (on en trouve sur place)
Pour éviter d'être en manque pendant le voyage
- Gel douche
Indispensable, mais on en trouve en arrivant !
- Serviette de bain
Pas toujours facile à trouver en arrivant, certaines guest house n'ont pas de serviettes dans les chambres.
- Nivaquine ou autre traitement contre le paludisme
En fonction de l'avis du toubib, mais pas obligatoire. L'idéal est de consulter un spécialiste des maladies tropicales. (pour information, nous n'avons jamais rien pris)
- Petite boîte métallique plate
Pour y mettre les reçus de carte bancaire et autres cartes de visite
- Aspirine, Advil ou équivalent
Histoire de ne pas être bloqué par un éventuel mal de tête
- Vêtements et chaussures
Juste le nécessaire pour le voyage Tout se trouve sur place à des prix défiant toute concurrence.
 

C – Pour la visite des temples.
(N.B.) Tout ce matériel peut être acheté très bon marché en Thaïlande.
- 
Sac à dos (de petite taille)
Que l'on achètera dans le premier marché visité.
- Chaussures de marche
Les rangers sont trop lourdes, les tennis peuvent convenir parfaitement mais, pieds sensibles, voyez plutôt du coté pataugas.
- Pantalon genre treillis (pas indispensable) Pour éviter de se retrouver avec des jambes lacérées par les épines si vous envisagez de faire certains trecks..
- Couteau genre couteau suisse ou Opinel
Pas indispensable, mais souvent utile mais ne pas emmener en cabine dans l'avion.
- Chapeau chinois (on en trouve sur place)
Utile pour éviter les insolations
- Sacs plastic (très important)
Pour isoler les appareils photo, les papiers, ainsi que le linge mouillé et le linge sale
- Lampe torche
Si on l'achète en France, prévoir une torche avec des piles rondes On ne trouve pas de piles carrées en Asie !
- Gourde ou bouteille Thermos
Pas indispensable
- Produit anti-moustiques
Inutile d'en acheter en France, vous en trouverez partout en Thaïlande, mieux adaptés aux moustiques locaux et moins chers !

Ganeshapark Elephant Kanchanaburi Thailande

 
PRECAUTIONS A PRENDRE AVANT LE VOYAGE
 

- Passeport
Vérifier la validité et apprendre le numéro par cœur, on vous le demandera souvent
- Dentiste
Il serait stupide de gâcher un si beau voyage à cause d'une rage de dents, un check up est obligatoire
- Assurances
L'assurance de rapatriement est une grande sécurité, le fait de payer le billet d'avion avec une carte de crédit offre souvent l'assurance
- Cartes de crédit
Les cartes Visa ou Master Card sont idéales. Attention à ne jamais les laisser traîner ! Prévoir aussi qu'il y a très peu de distributeurs de billets actuellement au Cambodge si vous y allez, alors qu'en Thaïlande, il y a un distributeur à chaque coin de rue.
- Clés
Les clés de voiture ou de maison doivent rester à un endroit que l'on est sûr de ne pas perdre ou de ne pas se faire voler. Eviter par exemple l'étui de l'appareil photo
- Traveller's
Très utiles, les prendre en coupure de 20 ou 50 Euros, cela représente déjà pas mal d'argent là-bas.
- Argent cash
Inutile de se charger de trop d'argent liquide. Les Euros sont échangés partout mais au Cambodge tout fonctionne en dollars. Prévoir le retour en France (taxi, train ou petit déjeuner)
- Electricité
Le courant en Thaïlande et au Cambodge est du 220, les prises sont souvent des fiches américaines, mais fonctionnent avec nos prises.
- Photos
En raison de la forte luminosité il est souhaitable d'avoir des filtres gris ou dégradés, on en trouve dans les aéroports en duty free. Pour ceux qui sont équipés de numériques, on peut faire graver un CD et vider sa mémoire pratiquement partout !

- Informatique
Prenez avec vous une clé USB, elle vous sera utile, ne serait-ce que pour soulager la mémoire de votre apareil photos.

Ganeshapark Elephant Kanchanaburi Thailande

 
     
 

LE VISA - L'ARGENT

 
  A - LE VISA
Pour la Thaïlande, il n'est nécessaire que si vous restez plus de trente jours. Si vous restez plus longtemps,ou si vous avez un billet d'avion aller simple, mieux vaut vous adresser au consulat thaïlandais car les règlementations changent assez souvent.
Pour le Cambodge, le visa est obligatoire.
Il s'obtient facilement, il suffit de le demander.
Soit dans le consulat du Cambodge dans son pays d'origine, soit à Bangkok, soit en arrivant à l'aéroport de Siem Reap ou de Phnom Penh. Pour ceux qui choisissent de faire le trajet Bangkok / Siem Reap par la route, le visa se fait en dix minutes au poste frontière.
A Bangkok, aller à l'ambassade fait perdre beaucoup de temps, et il faut y aller deux fois. Les nombreux « tours shops » de Bangkok peuvent se charger du visa et ne font pas payer très cher leur prestation.
 
 

B – L'ARGENT
En Thaïlande, il y a des distributeurs de billets partout, et de toutes manières, les euros sont échangés à tous les coins de rue dans « les money changer » Le tout est de regarder à l'aéroport le cours du change pour ne pas se faire arnaquer par la suite.
Au Cambodge, contrairement à ce que certaines personnes peuvent vous affirmer, TOUT est en dollars. Inutile de changer en riels, TOUT peut se payer en dollars. D'ailleurs, les prix sont affichés en dollars partout sauf pour les très petites sommes.
Mais il y a très peu de distributeurs de billets, il faut le savoir.

Ganeshapark Elephant Kanchanaburi Thailande

 
     
  BON A SAVOIR  
 

- Change
Le marché noir est souvent dangereux mais presque inexistant. Effectuer le change uniquement dans les banques, ou plus simplement les « money changers ». Il y en a partout.
Attention entre autres à la frontière de Poi Pet il y a des petits malins qui vous disent que le dollar n'a plus court au Cambodge, c'est faux !
- Décalage horaire
En hiver, on compte en France 6 heures avec la Thaïlande ou le Cambodge. Quand il est midi à Bangkok ou à Siem reap, il est 6 heures du matin en France. En été, le décalage est de 5 heures.
- Santé
Par ces chaleurs, il faut boire beaucoup, de l'eau en bouteille plastic ou des "soft drinks" (coca, soda) La bière locale est douce et agréable, mieux vaut cependant ne pas en abuser dans la journée. Attention, les thaïs et les cambodgiens ont la fâcheuse habitude de mettre de la glace partout, même dans la bière. En fait, quoiqu'en disent tous les vieux guides, ce n'est pas grave, les glaçons sont fait avec de l'eau purifiée, les asiatiques non plus n'ont pas envie d'être malades. Ce n'était pas le cas il y a quelques années encore !
- Internet
Pour les accros du Web et de l'e-mail, aucun soucis à se faire, il existe des cyber cafés partout en Thaïlande ou au Cambodge.
- Téléphones portables
L'accès "monde" est gratuit chez SFR et d'autres fournisseurs, il suffit de le demander quelques jours avant de partir. Mais, il faut savoir qu'il est facile et économique de téléphoner de Thaïlande et que si l'on vous appelle de France, votre correspondant paiera une communication normale et vous paierez le complément Paris-Bangkok. Alors, à moins que ce ne soit vraiment important pour vous, il est préférable de ne vous munir simplement que d'une carte pré-payée qui vous sera peut-être utile à votre retour. De toute manières, une sonnerie en pleine jungle sur le dos d'un éléphant, ou dans un temple d'Angkor, c'est presque un sacrilège !
Par contre, si vous avez vraiment besoin de recevoir beaucoup d'appels, il faut savoir qu'on peut acheter un téléphone premier prix aux alentours de 20 euros et une carte (avec un numéro thaï ou cambodgien) pour 6 euros valable un mois.
- Dentistes
A Bangkok entre autres, il est possible de se faire faire des prothèses à des prix incroyables. Ce sont, paraît-il, les meilleurs dentistes du monde.
- Lunettes
Pour les miros, les plus belles lunettes de vue sont fabriquées sur place en quelques minutes à un prix incroyable
- Piqûres
En cas de piqûre obligée, s'assurer que la seringue utilisée est neuve. Ne pas hésiter à demander la stérilisation. Danger de mort (sida) .
- Tailleur
On peut se faire tailler un costard sur mesure en 24 heures pour le prix d'un jeans en France. Attention, quand on se fait prendre ses mesures, s'assurer du jour de fermeture !
- Marchandage
Il faut toujours le faire en Thaïlande ou au Cambodge, c'est une habitude ! Sans agressivité, avec le sourire, les asiatiques sont honnêtes et respectent le deal. On peut parfois diviser par 5, mais pas toujours…
- Pourboires
Il n'y a pas si longtemps, c'était inutile, c'était un peu comme donner un pourboire au boulanger ! Mais c'est maintenant très apprécié voire même considéré comme obligatoire dans certains sites touristiques.
- Contrefaçon
C'est une des spécialités de la Thaïlande … mais aussi de la douane française ! Mieux vaut se limiter.
- Sécurité
Bien que la Thaïlande et le Cambodge soient des pays sûrs, on se méfiera aussi des occidentaux  : conserver TOUJOURS les papiers importants, passeports, billets d'avion, cartes de crédit SUR SOI. Même pour aller au toilettes. Rien d'important dans les éventuels sacs à main, un passeport qui disparaît peut tout transformer en une gigantesque galère.
Faire une copie du passeport et des billets d'avion et les laisser sur Internetn en cas de soucis, c'est très apréciable !

Ganeshapark Elephant Kanchanaburi Thailande

 
     
  LE VOYAGE  
 

A - A l'aéroport
« Mieux vaut arriver deux heures en avance que de voir l'avion s'envoler »
C'est évident, d'autant plus que les surprises de dernière minute sont toujours possible (grève des transports, embouteillages, manifs…) C'est clair, si l'avion part à midi, tout prévoir pour être à neuf heures à l'embarquement.
Se présenter au comptoir de votre compagnie aérienne avec passeports et billets d'avion. Il est préférable de voyager dans la partie avant de l'avion, c'est moins bruyant et moins secoué pendant le vol.
Les accrocs de la cigarette pourront toujours aller s'asseoir à l'arrière de l'avion le temps d'en griller une petite. Mais attention, il existe maintenant de plus en plus de vol non fumeur ! Ceux qui ne peuvent pas s'en empêcher devront prendre une bonne dose de fumée avant de partir !
Peu de personnes le savent, mais c'est là qu'il faut demander à être placé à côté de la fenêtre. C'est tout de même plus sympa de pouvoir constater qu'il fait toujours nuit dehors mais surtout, le lever du soleil et l'arrivée sur Bangkok valent le coup d'œil. L'idéal est d'avoir assez peu d'affaires pour n'avoir aucun bagage à enregistrer et tout mettre dans son bagage à main. En cas d'enregistrement de bagages, bien préciser à l'hôtesse que l'on va jusqu'à Bangkok et que l'on ne reprendra pas les bagages à l'escale, s'il y en a une..
Aller tout de suite au contrôle des passeports de manière à pouvoir traîner dans les duty-free. Si l'attente paraît longue, c'est là que les biscuits que vous aurez emportés en suivant mes conseils vous seront utiles. Inutile de se précipiter sur les cigarettes en duty-free à l'aller, elles sont encore nettement moins chères en Thaïlande ou au Cambodge  !
Jusqu'en salle d'embarquement, il est possible de téléphoner, c'est parfois bon à savoir.
B - Dans l'avion
Tout le monde y parle anglais, sauf les touristes français que vous repérerez vite, ce ne sont pas les plus discrets !
Le numéro de votre place se trouve au dessus du mot « seat » sur le ticket d'embarquement (boarding pass) que vous devez toujours garder sur vous. Vous n'avez plus besoin de votre passeport ni de votre billet d'avion.
- S'installer
Le petit oreiller est très pratique pour ceux qui ont mal au dos et se met dans le bas du dossier pour maintenir les lombaires. La couverture est très importante pour dormir, il ne fait pas toujours très chaud au milieu de la nuit. Il ne faut boire souvent pendant le vol. En effet, dans l'avion, l'air que l'on respire est celui de l'extérieur qui est réchauffé (il fait environ moins soixante degré à l'extérieur) et qui est injecté dans la cabine. A ces altitudes, l'air est très sec, ce qui provoque des risques de déshydratation. Il faut boire plus d'un litre d'eau dans le voyage en plus de ce que l'on boit pendant les repas.
Attacher sa ceinture dès le départ et ne la défaire que pour se lever. Il ne faut surtout pas l'enlever pour dormir, certaines perturbations (c'est très rare mais ça arrive) peuvent vous éjecter hors du siège.
Enlever ses chaussures en arrivant. Cela évite de devoir les ôter beaucoup plus tard lorsque les pieds sentent mauvais et met bien à l'aise. On peut se promener sans inconvénient en chaussettes dans l'avion pendant le vol.
Aller faire pipi avant les repas quand il n'y a personne devant les toilettes : après, il y a toujours embouteillage !
- Pour bien dormir Le mieux est d'avoir fait une nuit blanche de fête avant le départ !
Certaines compagnies distribuent parfois des petits coussins gonflables qu'on peut se mettre autour du cou. Cela évite de se réveiller avec un torticolis ou d'aller ronfler sur l'épaule du voisin. Vous pouvez également en trouver dans toutes les bonnes pharmacies ou boutiques de voyage.
- Pour ne pas souffrir du décalage horaire
Le fait de bien dormir pendant tout le vol aide à supporter le décalage horaire qui est important (6 heures) Un autre truc très efficace consiste à mettre sa montre à l'heure de la destination dès le départ, en la regardant souvent pendant le vol et en se persuadant qu'on est déjà à cette heure là. Essayez, vous verrez !
Par contre, évitez de vous faire prendre au piège du jeu vidéo ! Certains avions en sont équipés, c'est l'idéal pour arriver épuisé en Thaïlande et rater ainsi les deux premiers jours de votre séjour.
C - A l'escale
L'escale (suivant la compagnie à Saïgon, Kuala Lumpur, Dacca, Dubai ou autre) est sans intérêt mais obligatoire pour changer d'avion. Puisque tout le monde parle anglais, il n'y a qu'à suivre le mouvement, de toutes manières, l'avion ne partira jamais sans avoir récupérer tous ses passagers. Ne rien oublier dans l'avion qui ne sera pas le même pour la deuxième partie du voyage.
Dans le duty-free, attention de ne pas se faire rouler avec le change ! Si vous consommez dans chaque aéroport, vous allez vous retrouver avec un stock de monnaie inutile au retour. Là encore, les biscuits que vous aurez emmenés vous seront utiles.
En remontant dans l'avion, il ne restera plus que quelques heures de vol à effectuer, préparez-vous en dormant un peu.
D - En arrivant à Bangkok
Avant d'arriver, ne pas oublier de remplir la feuille de débarquement distribuée dans l'avion qui sera demandée à la douane. Ce papier sera agrafé dans votre passeport et il ne faudra le perdre sous aucun prétexte, le douanier vous le demandera pour vous laisser sortir du pays.
Aller directement vers le contrôle des passeports, où la file d'attente est parfois impressionnante. Attention certaines files sont réservées aux ressortissants thaïs, c'est écrit, ne vous faites pas piéger. Inutile de changer de l'argent à ce moment là, il y a dehors des tas de bureaux de change où personne ne fait la queue.
Si l'on n'a pas de bagage, aller vers la sortie (exit) et après le traditionnel « nothing to declare » on se retrouve dans un grand hall. C'est là qu'il faut changer l'argent. Mais pas plus de 50 Euros, ça suffira pour faire un bon bout de chemin. Notez qu'il sera toujours temps de faire du change une fois arrivé à votre hôtel, dans le calme d'un des nombreux "money changer" que l'on trouve partout.
Vous êtes arrivés à Bangkok, l'aventure commence !

Ganeshapark Elephant Kanchanaburi Thailande

 
     
 
Retrouvez nous avec de nombreuses photos sur FACEBOOK
 
 
FORUM
 
     
CONTACT
Ecrivez nous en français ou en anglais
LIENS